Le visa pour la Thaïlande est-il obligatoire et comment l’obtenir ?

Faites donc immédiatement votre demande de visa pour la Thaïlande en faisant confiance à l’un des meilleurs prestataires dans ce domaine et obtenez rapidement ce précieux documents pour un séjour dans un pays magnifique.

Organiser un voyage en Thaïlande demande de se tenir informé précisément des formalités administratives et des documents officiels que vous devez emmener avec vous. Parmi ces documents, le visa pose bien entendu question puisqu’il est obligatoire dans certains cas et pas dans d’autres. Dans cet article, nous allons répondre à toutes les questions que vous vous posez à propos de cette formalité en vous détaillant les différents types de visas pour la Thaïlande et les démarches à effectuer pour les obtenir.

 

Quand est-il nécessaire d’obtenir un visa pour voyager en Thaïlande ?

La première question que vous devez vous poser ici concerne la nécessité ou non d’obtenir un visa pour vous rendre en Thaïlande. En effet, selon certaines conditions dont la durée de séjour envisagée, vous ne serez pas dans l’obligation d’avoir un visa. Un autre critère à prendre en considération est le nombre d’entrées du visa pour la Thaïlande. Tentons donc ici d’y voir un peu plus clair en détaillant les différents cas qui se présentent.

Tout d’abord, sachez que si vous souhaitez voyager en Thaïlande pour un séjour de moins de 30 jours, vous pouvez bénéficier d’une exemption de visa. Bien entendu, cela ne concerne que les voyageurs de certaines nationalités dont les voyageurs français. En effet, ces voyageurs ont la possibilité de séjourner au maximum 30 jours consécutifs dans le pays sans avoir besoin de visa et ce, qu’ils s’y rendent par voie aérienne c’est-à-dire en avion ou par voie terrestre (train, voiture etc..). Toutefois, cette exemption de visa reste particulièrement encadrée et doit répondre à certaines exigences qui peuvent changer avec le temps. Il est donc nécessaire de faire le point sur la législation en vigueur à ce propos avant votre départ.

Si toutefois vous souhaitez voyager en Thaïlande pour un séjour d’une durée supérieure à un mois, sachez que vous aurez cette fois besoin de faire une demande de visa. Le type de visa le plus facile à obtenir est ici le visa touristique mais vous devez prêter attention au nombre d’entrées autorisées par celui-ci. En effet, certains visas ne permettent d’entrer qu’une seule fois dans le pays avec une durée de séjour limitée à 60 jours soit deux mois consécutifs au total. Si vous envisagez de faire un voyage de type circuit touristique incluant plusieurs pays dont la Thaïlande, vous devez donc vous assurer de disposer d’un visa permettant plusieurs entrées si vous sortez et entrez de ce pays plusieurs fois.

Enfin, sachez que l’offre de visas touristiques proposée par la Thaïlande s’est récemment enrichie d’un tout nouveau visa d’une durée de 6 mois. En effet, depuis 2015, vous avez la possibilité de séjourner en Thaïlande jusqu’à 6 mois consécutifs. Ce type de visa présente cependant l’inconvénient d’un prix plus élevé que les autres et de conditions relativement restrictives. Vous devrez notamment disposer d’un solde de plus de 5 000€ sur votre compte bancaire pour y avoir droit et ce dans le but de prouver que vous êtes en mesure de subvenir à vos besoins pendant votre long séjour dans le pays.

Un autre élément important à savoir si vous souhaitez partir en Thaïlande sans pour autant connaitre à l’avance la durée de votre séjour concerne la possibilité de prolonger votre visa une fois sur place. En effet, il existe à ce jour différentes actions possibles dans le pays vous permettant de rallonger la durée de validité de votre visa sans avoir à repasser les frontières pour effectuer une nouvelle demande.  Vous pouvez notamment vous rendre dans l’un des bureaux de l’immigration de Bangkok pour demander cette prolongation. Cette démarche peut aussi se faire dans un pays frontalier de la Thaïlande en renouvelant votre visa sans avoir à rentrer en France mais simplement en passant l’une des frontières du pays si vous ne vous trouvez pas à proximité de la capitale.

Nous souhaitons également attirer votre attention sur une pratique autrefois courante et qui est désormais totalement illégale. Il s’agit de ce que l’on appelle le Visa Run. Cette technique consiste à prolonger automatiquement la durée du visa d’origine en effectuant des allers et retours en avion successifs dans certains pays limitrophes de la Thaïlande comme le Cambodge ou la Malaisie. Le gouvernement thaïlandais a en effet mis en place un système de contrôle beaucoup plus sévère de ces pratiques visant à contourner la loi et vous pourriez être sévèrement puni si vous tentez votre chance de cette manière et que vous vous faites prendre.

 

Les différents types de visa que vous pouvez demander pour la Thaïlande :

Intéressons-nous maintenant aux différents types de visas disponibles pour vous rendre en Thaïlande. Nous venons en effet de vous expliquer quels sont les trois grands types de visas touristiques pour ce pays avec le visa d’un mois, le visa de 3 mois et le visa de 6 mois ainsi que l’exemption de visa pour les séjours de moins de 30 jours consécutifs. Mais si vous souhaitez aller en Thaïlande pour une autre raison que le tourisme, vous devrez faire une demande de visa spécifique.

Parmi ces visas spécifiques, on retrouve notamment le visa concernant les étudiants qui souhaitent effectuer un stage en Thaïlande. Ce visa est relativement simple à obtenir mais nécessite une fois encore de remplir certaines conditions spécifiques. Vous devrez notamment fournir une convention de stage qui vous donnera droit au visa B ou au visa ED. Le choix entre l’un ou l’autre de ces deux visas va dépendre quant à lui d’autres critères dont la rémunération de votre stage dans une entreprise Thaïlandaise et la durée de votre stage.

De nombreux retraités choisissent également la Thaïlande pour y passer leur retraite paisiblement et dans un véritable paradis sur terre. Le type de visa que vous devez ici demander est un visa spécifique appelé Visa Retraite et qui est accessible aux personnes de plus de 50 ans. Mais attention ! Là encore, il ne s’agit pas d’un permis de séjour mais d’un simple visa avec une durée limitée. Plus précisément, on compte deux visas retraites différentes avec le visa O qui est valable pendant 3 mois et le visa OA qui est valable pendant un an. Notons ici que le visa d’un an demande de répondre à de nombreux critères d’éligibilité, le gouvernement thaïlandais faisant très attention aux profils de voyageurs susceptibles de s’installer définitivement dans le pays. Il vous faudra donc présenter systématiquement pour l’obtenir un justificatif financier complet et dont le dossier est assez contraignant à mettre en place.

Enfin, si vous souhaitez vous rendre en Thaïlande pour y travailler, vous devrez, en toute logique, obtenir un visa de travail. Celui-ci nécessitera notamment d’apporter la preuve de votre contrat de travail dans le pays.

 

Quelles sont les démarches à effectuer pour obtenir un visa pour la Thaïlande :

Comme vous l’aurez compris plus haut à la lecture des informations que nous venons de vous donner, il n’est pas toujours nécessaire de faire une demande de visa pour vous rendre en Thaïlande. Cependant et si vous souhaitez séjourner dans ce pays pendant plus d’un mois, il est nécessaire de vous y prendre suffisamment à l’avance pour ne pas rencontrer de problème lors de votre voyage. Pour cela, il existe différents moyens à votre disposition. Vous pouvez bien entendu vous adresser ç l’ambassade de Thaïlande en France si vous avez des bureaux près de chez-vous. Mais sachez également que certains sites vous permettent de faire cette demande de visa directement en ligne. Pour ce faire, vous aurez bien entendu besoin de répondre à certaines questions, d’indiquer des informations personnelles et de fournir certains documents et justificatifs dont la liste va dépendre de votre situation et du type de séjour que vous envisagez de faire.

Intéressons-nous donc maintenant à ces documents et justificatifs que vous devrez avoir en votre possession pour voyager en Thaïlande et obtenir un visa. En effet, les conditions d’obtention d’un visa de plus de 30 jours dans le pays ont été mises en place par le gouvernement thaïlandais et exigent notamment que vous fournissiez plusieurs éléments. Il vous sera ainsi demandé de posséder bien entendu un passeport en cours de validité et dont la validité couvre l’intégralité de la durée de votre séjour. Vous devrez également joindre au formulaire de demande une photo récente d’identité respectant les dimensions officielles. Une fois ce dossier réuni, l’ambassade se chargera d’étudier votre demande et d’y donner une suite favorable ou non. Nous vous avons indiqué ici uniquement les quelques documents indispensables à toute demande de visa pour la Thaïlande mais selon la durée du visa ou le but de votre séjour, il est possible que d’autres documents et pièces justificatives vous soient également demandées dont certaines sont plus contraignantes comme des preuves de vos revenus ou le solde de votre compte bancaire. Tenez-vous donc prêt à répondre à ce type de demande.

De la même manière, beaucoup de voyageurs souhaitent connaitre le prix d’un visa pour la Thaïlande. Or, il est également difficile de répondre à cette question puisque le coût de ce document officiel va également varier d’une demande à une autre en fonction notamment de la durée du séjour, des accords de réciprocité entre la Thaïlande et votre pays de résidence, du coût des démarches d’immigration mais aussi en fonction du temps nécessaire à l’étude de chaque demande par les agents consulaires. Ainsi, le prix de votre visa pour la Thaïlande peut varier d’une trentaine d’euros à plus de 150 euros dans certains cas. Il est donc nécessaire de prendre le temps de vous renseigner de manière plus approfondie sur ce sujet avant de faire votre demande et afin de vous assurer de disposer des fonds nécessaires.

 

A quel moment effectuer une demande de visa pour la Thaïlande ?

Répondons maintenant à une autre question très importante si vous êtes en train de préparer un futur séjour en Thaïlande d’une durée de plus de 30 jours et pour lequel vous aurez donc besoin d’obtenir un visa. Il s’agit du délai d’obtention de ce document et donc du moment idéal pour en faire la demande.

Il est important de noter que récemment, les délais d’obtention d’un visa pour la Thaïlande se sont fortement rallongés et ce, à cause d’une hausse importante du nombre de demandes de la part de voyageurs pour cette destination. Aussi et alors qu’auparavant il était possible d’obtenir un visa en seulement deux jours après avoir complété et déposé ou envoyé son dossier, il vous faudra désormais patienter jusqu’à 6 jours ouvrés soit plus d’une semaine selon la période de l’année avant d’obtenir cette autorisation de séjour.

Cependant et s’il peut être tentant de n’effectuer votre demande de visa que quelques jours avant la date de départ, nous vous recommandons vivement de faire preuve de prudence et d’effectuer cette démarche bien avant cela. En effet, il est possible que l’étude de votre dossier demande plus de temps que prévu ou que vous ayez omis de joindre un document important à votre demande. Dans ce cas, vous devrez parfois reprendre la procédure du début et cela entrainera bien entendu une perte de temps supplémentaire. Idéalement, pensez à effectuer votre demande de visa pour la Thaïlande au moins 2 à 3 semaines avant la date de votre départ au minimum.

 

La durée de validité d’un visa pour la Thaïlande et le nombre d’entrées autorisé :

Pour terminer cet article, nous vous proposons enfin d’en découvrir un peu plus à propos de la durée de validité d’un visa pour la Thaïlande et sur le nombre d’entrées sur le territoire thaïlandais que vous allez pouvoir effectuer avec celui-ci.

Commençons par la durée de validité de votre visa. Cette question est également une question relativement complexe puisque la durée de validité de votre visa va dépendre de nombreux critères et conditions. En effet, dans la grande majorité des cas, les visas pour la Thaïlande sont valables pendant une durée de trois mois à compter de leur délivrance. Cela signifie que vous avez donc trois mois pour entrer sur le sol thaïlandais. En effet, cette date de validité ne concerne que l’entrée sur le territoire et non l’entièreté de votre séjour. La date à laquelle vous allez sortir du territoire n’a donc pas ici la moindre importance. Cependant, certains visas que nous vous avons rapidement présentés plus haut présentent certaines caractéristiques qui leurs sont propres dont une durée de validité plus longue ou plus courte selon les cas. En ce qui concerne les visas touristiques de 1 à 3 mois, comptez cependant ces trois mois de validité pour leur utilisation.

Nous attirons toutefois votre attention sur le fait que si vous effectuez un voyage présentant plusieurs entrées en Thaïlande à des dates différentes et que vous avez bien entendu un visa adéquat, la durée de celui-ci doit couvrir chaque date d’entrée et pas seulement la date de la première entrée sur le territoire.

Cela nous amène ainsi à nous questionner à propos du nombre d’entrées qui sont possibles avec un visa pour la Thaïlande. Si vous avez déjà voyagé aux Etats-Unis ou ailleurs dans le monde avec des visas ou autorisations de voyage valables plusieurs années et pour différents voyages, vous ne savez peut-être pas qu’en ce qui concerne la Thaïlande, le nombre d’entrées sur le territoire autorisées par un visa est fixe et totalement indépendant de la durée de validité de ce visa.

Dans les faits, la grande majorité des visas proposés pour les voyages en Thaïlande sont des visas à entrée unique. Cela signifie que vous ne pourrez les utiliser que pour passer une seule fois les frontières du pays.  Il reste néanmoins possible d’obtenir des visas pour la Thaïlande autorisant deux ou plusieurs entrées mais vous devez dans ce cas en faire la demande spécifique. D’autre part, sachez que ces visas à entrées multiples sont bien entendu plus difficiles à obtenir que les visas à simple entrée en ce sens qu’ils demandent davantage de vérifications et peuvent également coûter plus cher.

 

Obtenir de l’aide pour avoir un visa pour la Thaïlande :

Comme vous pouvez le constater, il n’est pas toujours facile d’obtenir un visa pour la Thaïlande dans les meilleurs délais tant les différents cas de figure sont variés. Heureusement, vous disposez de différents moyens d’obtenir de l’aide dans le cadre de vos démarches et pour vous aider. Si vous partez dans le cadre d’un voyage organisé par une agence, celle-ci peut se charger d’obtenir le bon visa à votre place en vous demandant simplement les éléments justificatifs nécessaires.

Mais si vous effectuez cette demande seul, l’idéal est de le faire par le biais d’un site spécialisé dans l’obtention de visas qui vous donnera accès au formulaire de demande officiel et vous aidera à compléter votre dossier sans erreur et sans rien oublier d’important afin de vous assurer de mener à bien votre voyage.