Site non affilié au gouvernement américain, possibilité d'effectuer vos démarches sans frais supplémentaires sur le site officiel

L’ESTA est-il obligatoire pour un transit aux USA ?

Obtenez facilement un ESTA pour votre transit aux Etats-Unis ou pour une simple escale aux USA en faisant confiance au partenaire que nous avons sélectionné pour vous et qui vous donne accès au formulaire de demande en ligne.

Bien que la destination finale de votre voyage ne soit pas forcément les Etats-Unis, vous avez peut-être prévu un transit par un aéroport américain avant d’atteindre le pays dans lequel vous allez voyager. Or, de nombreux voyageurs se posent ici la question de la nécessité d’obtenir une autorisation de voyage de type ESTA pour un simple transit voire pour une escale dans ce pays. Dans cet article, nous allons vous expliquer pourquoi une telle autorisation est bel et bien obligatoire et comment faire votre demande d’ESTA pour transiter aux USA en toute légalité et mener à bien votre projet de voyage.

 

Pourquoi est-il obligatoire d’avoir une autorisation de séjour pour un simple transit aux USA ?

Tout d’abord, vous vous demandez sans doute pour quelle raison il est nécessaire d’avoir une autorisation de séjour de type ESTA ou autre alors que vous ne comptez pas séjourner aux USA mais y effectuez un simple transit. Car en effet, il est impératif d’’obtenir cette autorisation avant d’avoir le droit d’embarquer vers votre destination à partir du moment où votre vol fait une escale ou se pose pour un transit dans un aéroport américain, et ce, même si vous n’êtes pas amené à sortir de l’appareil.

En réalité, un visa ou une autorisation ESTA est indispensable pour vous donner le droit de passer sur le territoire américain et cela concerne également les aéroports de ce pays. Les autorités américaines étudient en effet chaque cas individuellement afin de vérifier que les voyageurs qui transitent par ces aéroports ne présentent pas de danger potentiel pour la sécurité de l’Etat. Quelle que soit la durée pendant laquelle vous allez vous trouver sur le sol américain, vous devez donc au préalable en avoir obtenu le droit.

Le premier contrôle de cette autorisation de voyage sera effectué avant même votre départ et directement par le personnel de l’aéroport dans lequel vous allez embarquer. Si vous ne disposez pas de cette autorisation, vous ne pourrez tout simplement pas embarquer à bord de l’avion. Il est donc primordial d’avoir pensé à obtenir ce document officiel avant votre voyage. Or et comme nous allons le voir ici plus en détails, l’autorisation de voyage électronique ESTA est sans aucun doute le meilleur moyen de valider votre transit aux USA.

 

En quoi consiste une autorisation ESTA dans le cadre d'une escale aux USA ?

Prenons maintenant quelques instants pour rappeler en quoi consiste le système d’autorisation de séjour ESTA et comment il fonctionne, notamment dans le cadre d’un transit aux USA.

Ce système a été mis en place en 2009 par le gouvernement américain dans le but de simplifier les démarches administratives de certains voyageurs souhaitant se rendre aux Etats-Unis et qui étaient autrefois dans l’obligation d’effectuer une demande de visa à la fois longue et coûteuse. Ce nouveau dispositif de sécurité est, comme son nom l’indique, un système entièrement électronique en ce sens que toutes les démarches se font directement en ligne. ESTA signifie en effet Electronic System for Travel Autorisation soit en français « Système électronique d’autorisation de voyage ».  Mais l’ESTA est également connu sous le nom de Visa Waiver Programm en ce sens qu’il consiste en une exemption de visa. Cela signifie que si vous obtenez cet ESTA, vous n’aurez pas besoin d’un visa pour vous rendre aux USA que ce soit pour y séjourner ou pour un simple transit. Mais attention ! Ce document ne vous permettra d’entrer sur le territoire américain que par voie aérienne c’est-à-dire par avion ou par voie maritime c’est-à-dire par bateau.

L’autorisation ESTA peut donc vous simplifier grandement les préparatifs de votre voyage car cette demande ne vous prendra que quelques minutes et se fait, comme nous vous l’expliquerons plus bas en détails, directement en ligne. Cependant, il est nécessaire de préciser ici que cette autorisation de voyage électronique est soumise à certaines conditions dont voici le détail :

Tout d’abord, seuls certains voyageurs ont la possibilité de bénéficier de ce système simplifié pour se rendre aux USA ou y effectuer un transit. En effet, l’ESTA est une sorte de convention signée entre les Etats-Unis et une liste de pays, 38 à ce jour, qui remplissent certaines conditions spécifiques. Bien entendu, la France, la Belgique, la Suisse et Monaco en font partie. Il est donc impératif d’être ressortissant d’un des pays de cette liste pour pouvoir bénéficier de cet ESTA.

Une autre condition concerne cette fois la raison du voyage aux Etats-Unis que vous souhaitez effectuer avec cet ESTA. En effet, il ne vous sera pas possible de vous rendre aux USA pour y travailler, y suivre des études ou vous y installer de manière durable avec cette autorisation et vous devrez dans ces différents cas demander un visa traditionnel correspondant à votre situation. L’autorisation ESTA couvre en effet uniquement les séjours touristiques et éventuellement les visites à la famille ou à un proche. Bien entendu, l’ESTA fonctionne également pour les transits dans les aéroports américains ou pour les escales dans le pays.

La durée du séjour que vous allez faire aux USA avec votre ESTA est également limitée. En effet, vous ne pourrez pas rester plus de 90 jours consécutifs sur le sol américain avec cette autorisation. Là encore, les séjours plus longs nécessitent un visa spécifique.

Enfin, il est également nécessaire de posséder un passeport biométrique ou électronique en cours de validité et dont la validité couvre à la fois votre vol aller et votre vol retour pour pouvoir utiliser un ESTA pour transiter aux USA et ce, même si votre destination finale n’exige pas de passeport.

Une fois obtenue, l’autorisation ESTA est valable pendant une durée de deux ans et peut donc être utilisée par le voyageur pour plusieurs séjours, transits ou escales aux USA à partir du moment où les conditions citées plus haut restent remplies et qu’aucun changement majeur n’est intervenu depuis la première demande.

 

Quelles sont les démarches pour obtenir un ESTA pour un transit aux USA ?

Maintenant que vous avez compris en quoi consiste l’autorisation ESTA et la nécessité d’obtenir celle-ci avant d’effectuer un transit ou une escale aux USA, passons à la pratique en vous expliquant de quelle manière vous pouvez obtenir ce document officiel.

Avant toute chose, intéressons-nous au moment auquel il est préférable de faire cette demande. Comme nous allons vous l’expliquer ci-après, l’obtention d’un ESTA est très rapide et ne prend que quelques heures en moyenne. Il est donc tentant de faire cette demande juste avant votre voyage. Cependant et pour être sûr de ne rencontrer aucun souci majeur lors de cette requête, nous vous conseillons de faire cette démarche au moins une quinzaine de jours avant la date de votre départ.

Pour commencer et étant donné que l’ESTA est un système 100% électronique, vous devez faire votre demande en ligne en accédant à un formulaire spécifique officiel qui est mis à votre disposition par différents sites spécialisés comme celui que nous vous recommandons sur ce site. La procédure est relativement rapide et ne vous prendra que quelques minutes tout au plus. Pensez aussi à avoir avec vous votre numéro de passeport électronique ou biométrique qui vous sera demandé dans le cadre de cette demande.

Dans le formulaire de demande, vous devrez bien entendu renseigner votre identité complète telle qu’elle figure sur votre passeport ainsi que votre numéro de passeport et une adresse email valide. Cette adresse de courriel est importante car c’est sur celle-ci que sera envoyée la réponse à votre requête. Vous devrez ensuite répondre à plusieurs questions concernant notamment la raison de votre prochain voyage aux USA. Vous pourrez ici cocher la case « Transit » en ce qui nous concerne. D’autres questions concernant la sécurité du pays comme des questions sur vos antécédents judiciaires ou les pays que vous avez visité précédemment vous seront également posées. Il est très important de bien vérifier toutes les réponses que vous avez apportées à ce questionnaire afin d’éviter de vous voir refuser cette autorisation ESTA à cause d’une simple erreur. Bien entendu, les réponses à donner doivent être fiables et correspondre à la réalité.

Une fois que vous aurez effectué ces vérifications, vous pourrez passer à l’étape du paiement en ligne des frais de cette démarche. Ce paiement se fait uniquement par voie électronique et vous ne pourrez donc pas envoyer de chèque ou payer en espèces. Bien entendu, le paiement par carte bancaire se fera sur un serveur sécurisé. Ce n’est qu’une fois que ces frais seront payés que votre demande sera transmise aux autorités américaines en charge de l’étude des dossiers. 

La réponse à votre demande se fera directement par email et dans un délai maximum de 72 heures à compter de l’enregistrement de votre démarche. Mais dans les faits, il est fréquent de recevoir cette réponse en à peine quelques heures. Si vous ne trouvez pas l’email de réponse après ce délai, vérifiez bien votre dossier Spam ou courrier indésirable. L’email que vous recevrez mentionnera le statut de votre ESTA à savoir « Accepté », « Refusé » ou plus rarement « En attente ». Si votre ESTA est accepté, vous n’aurez rien d’autre à faire de votre côté. En effet, l’ESTA est une autorisation de séjour dématérialisée qui est électroniquement et automatiquement rattachée à votre passeport. Vous n’avez donc pas de document physique autre que ce passeport à présenter lors de votre transit et donc rien à imprimer. Cependant, nous vous conseillons tout de même de conserver précieusement une trace de votre demande, notamment si vous envisagez d’utiliser de nouveau cet ESTA lors de vos prochains voyages aux Etats-Unis.

 

L’ESTA vous garantit-il de réaliser votre escale aux USA ?

Nous souhaitons également attirer ici votre attention sur le fait que l’obtention d’une autorisation ESTA ne vous garantit en rien d’avoir l’autorisation de transiter aux USA. En effet, il ne s’agit en réalité que d’un moyen de contrôle mis en place par les autorités américaines dans le but d’identifier plus facilement les personnes susceptibles de présenter un risque pour la sécurité nationale. Lorsque vous effectuerez un transit aux USA, vous devrez parfois passer un contrôle supplémentaire devant un agent de l’immigration qui est tout à fait en droit de vous refuser l’entrée sur le territoire pour une autre raison.

Pensez par exemple à effectuer aussi une demande d’autorisation ESTA pour les enfants même mineurs qui voyagent avec vous et à disposer de leur passeport au moment de ce voyage. Mais dans la grande majorité des cas, cet ESTA vous permettra de transiter en toute tranquillité aux USA et même d’y faire un peu de tourisme si vous disposez du temps nécessaire entre vos deux vols pour visiter les alentours de l’aéroport.

 

La validité de l’ESTA doit-elle couvrir l’ensemble de votre voyage lors d’un simple transit aux USA ?

Nous allons maintenant aborder la question épineuse de la durée de validité de l’autorisation ESTA pour un simple transit dans le pays. En effet, beaucoup de voyageurs se demandent si cette autorisation doit ici couvrir simplement la date du transit ou de l’escale ou toute la durée du voyage jusqu’au retour en France.

En réalité, la réponse à cette question dépend de plusieurs paramètres. Ce qu’il faut retenir ici est que quoi qu’il arrive, vous devez disposer d’une autorisation de séjour valide à chaque passage sur le sol américain. Ainsi et selon les cas voici comment vous devez vous organiser :

Si votre voyage ne présente un transit aux USA qu’à l’aller et pas au retour, il est inutile que cette autorisation soit valide au moment de votre vol de retour puisque vous ne passerez plus par les Etats-Unis. Vous devez simplement vous assurer que cette autorisation est valide le jour de votre transit.

Si votre voyage présente un transit aux USA à la fois à l’aller et au retour, vous devez bien entendu avoir une autorisation ESTA valide à ces deux dates. Cependant, il n’est pas nécessaire que votre ESTA couvre toute la durée de votre voyage. Imaginons en effet que votre ESTA arrive à expiration pendant votre voyage c’est-à-dire après votre premier transit à l’aller. Dans ce cas, il vous suffira de faire une nouvelle demande d’ESTA afin de renouveler votre autorisation avant la date de votre deuxième transit au retour. Certains voyageurs préfèrent d’ailleurs dans ce cas renouveler leur ESTA avant la date du départ même si celui-ci n’est pas encore arrivé à expiration et afin de ne pas avoir à faire cette démarche depuis l’étranger.

Il est également très important de parler ici du cas du passeport et de sa validité pour vos différents transits aux USA. En effet, vous devez impérativement avoir un passeport valide au moment de votre vol aller et de votre vol retour et ce passeport doit être valide pendant au moins 6 mois après votre dernier transit aux USA. Aussi et si votre passeport arrive à expiration prochainement, vous devez le renouveler avant votre départ et même avant de faire votre demande d’autorisation ESTA en ligne. Rappelons en effet que l’ESTA sera automatiquement rattaché au numéro de passeport que vous aurez indiqué dans le formulaire. Si vous changez de passeport et donc de numéro de passeport avant votre voyage, il sera impossible pour les agents à l’aéroport de consulter cette autorisation et vous ne pourrez donc pas embarquer ou transiter aux USA.

 

Comment faire une escale aux USA sans avoir obtenu d’autorisation ESTA ?

Comme nous venons de le voir en détails au travers de cet article, faire une demande d’ESTA en ligne si vous avez prochainement prévu un voyage avec un transit ou une escale aux USA est sans doute la manière la plus simple d’obtenir le droit d’effectuer ce transit. Cela vous permettra de gagner un temps précieux que vous consacrerez à la préparation du reste de votre périple. Mais il n’est pas garanti que cette autorisation vous soit accordée et certains voyageurs reçoivent finalement une réponse négative à leur demande. Dans ce cas, est-il toujours possible de transiter aux USA ?

En réalité, cela va dépendre de votre capacité à obtenir une autre autorisation de séjour car cela reste obligatoire. Vous avez ici deux possibilités. Si vous êtes sûr de remplir toutes les conditions nécessaires à l’obtention de votre ESTA et que vous pensez que ce refus est dû à une simple erreur lors du remplissage du formulaire, vous avez bien entendu la possibilité de refaire une demande d’ESTA en vérifiant bien, cette fois, vos réponses. Vous devrez pour cela attendre un délai de 10 jours à compter de la notification de votre refus.

Si la raison de refus de votre ESTA est autre, vous pouvez toujours faire une demande de visa spécifique. Notez également que certains sites vous remboursent le prix de votre ESTA si celui-ci vous est refusé.