Site non affilié au gouvernement australien, possibilité d'effectuer vos démarches sans frais supplémentaires sur le site officiel

En combien de temps obtient-on un ETA pour l’Australie ?

Pour préparer au mieux votre voyage en Australie, découvrez quand faire votre demande d’ETA en ligne et quel est le délai nécessaire à son obtention ainsi que les cas particuliers demandant davantage de temps.

Un voyage en Australie, pour affaires, pour le tourisme ou pour vos études, demande bien entendu une préparation minutieuse. Il est en effet impératif de disposer du temps nécessaire pour effectuer les différentes formalités administratives vous permettant de mener à bien ce projet de voyage. Notamment, il vous faudra disposer d’une autorisation ETA pour entrer sur le territoire australien. Nous vous proposons donc de découvrir ici quel est le délai d’obtention de l’ETA ainsi que quelques conseils sur le moment auquel faire vos démarches.

 

Obtenir une réponse à votre demande d’ETA en quelques instants :

Comparativement à l’eVisitor ou à la demande de visa qui permettaient auparavant de voyager en Australie, la demande d’ETA vous permet d’obtenir une réponse extrêmement rapide. Il vous suffit en effet d’à peine quelques minutes pour remplir en ligne un questionnaire en français comme celui que nous proposons sur ce site en y indiquant vos informations personnelles et votre numéro de passeport et de régler les frais de transfert et de traitement inhérents pour valider votre demande d’ETA.

La réponse à votre demande vous sera alors transmise par email sur l’adresse courrier que vous aurez mentionnée dans le formulaire. Le délai de réponse varie de quelques minutes à quelques heures avec un délai maximal de 72 heures.

Il peut ainsi être tentant de faire cette demande d’ETA peu avant votre voyage. Cependant, nous vous conseillons de vous y prendre un peu plus en avance afin de pallier à un éventuel refus ou à un problème retardant votre procédure. Vérifiez également que votre passeport est bien valide au moment de la demande et au moment de votre voyage.

 

Que faire si vous n’avez pas obtenu votre autorisation ETA après 72 heures ?

Plusieurs types de problèmes peuvent être responsables de la non-réception de votre autorisation ETA ou du moins d’une réponse, positive ou négative, suite à une demande en ligne. La première concerne l’adresse email communiquée lors du remplissage du formulaire en ligne. Si vous avez mentionné une mauvaise adresse ou avez commis une erreur en saisissant votre adresse courriel, vous n’avez pas pu recevoir votre autorisation qui, nous vous le rappelons, ne vous est adressée que par voie électronique. Dans d’autres cas, la réponse des autorités australienne peut être non-reconnue comme un document officiel par le serveur de votre boite mail et avoir été placé par erreur dans votre dossier de spam ou de courrier indésirable. Vérifiez donc ces deux dossiers. Si le mail ne s’y trouve pas, n’hésitez pas à aller vérifier le statut de votre demande en ligne.

Il se peut également qu’un problème lié au paiement des frais ait empêché le transfert de votre demande aux autorités australiennes en charge de l’immigration. Vérifiez donc votre compte bancaire afin de vérifier si les 49€ ont bien été débités de votre compte. Si ce n’est pas le cas, réitérez la procédure en vérifiant que vous disposez du solde nécessaire sur votre compte.

 

Quel est le moment idéal pour faire votre demande d’ETA pour l’Australie ?

Comme vous venez de le découvrir ou de le confirmer, il est possible d’obtenir votre autorisation ETA dans un délai très court de moins de 72 heures et, le plus généralement, en moins de quelques heures seulement. Il serait alors tentant de procéder à cette demande d’ETA au dernier moment avant votre voyage. Pourtant, nous vous conseillons tout de même de vous y prendre un peu en avance.

En effet, dans certains cas, il pourrait vous être nécessaire de refaire une demande d’ETA ou de faire une demande de visa pour mener à bien votre séjour et vous devez donc tenir compte de ce délai supplémentaire.

Par exemple, si votre ETA est refusé à cause d’une erreur que vous avez commise en remplissant votre formulaire, vous pourrez refaire une nouvelle demande mais en attendant au préalable un délai minimum de 10 jours après avoir reçu la notification de ce refus.

Dans le cas où votre ETA serait refusé à cause d’un cas particulier vous permettant de faire une demande de visa, il faudra également tenir compte du temps nécessaire pour réaliser cette nouvelle procédure.

Par ailleurs, il est toutefois inutile de faire votre demande plusieurs mois à l’avance car, l’ETA étant valable un an, cela limite vos chances de pouvoir vous en resservir pour d’autres séjours en Australie.

En définitive, le moment idéal pour faire votre demande ETA en étant sûr de l’obtenir dans les meilleurs délais ou de pouvoir obtenir un visa classique est de quelques semaines avant la date de votre départ et un mois tout au plus. Vous aurez ainsi le temps de bien préparer les autres aspects de votre voyage et de votre séjour en Australie.

 

Quel est le délai maximal entre l’entrée et la sortie du territoire australien avec un ETA :

Un autre délai important que vous devez connaitre avant de faire votre demande d’ETA pour l’Australie ou avant d’utiliser cette autorisation de voyage électronique concerne le délai pendant lequel vous pouvez rester sur le territoire australien grâce à celle-ci.

En effet, il s’agit d’une des différences entre l’ETA et les visas étant donné que différents visas existent avec différentes durées de séjour autorisées. Ici, l’une des conditions à respecter pour avoir la possibilité de voyager en Australie avec un ETA est de respecter un délai de séjour court et qui correspond en réalité à une durée de séjour touristique ou professionnel.

Ainsi et selon les règles établies par le dispositif ETA mis en place par le gouvernement australien, vous ne pourrez rester que pour une durée maximale de 90 jours sur le territoire de ce pays, ce qui représente 3 mois consécutifs. Dans le cas où vous envisagez de rester plus longtemps en Australie, vous devrez donc passer par une demande de visa classique afin d’en avoir la possibilité légale.

L’autorisation ETA présente en effet cette restriction afin de réduire son utilisation aux seuls objectifs de voyage autorisés à savoir un séjour de quelques semaines dans le pays ou encore une escale ou un transit par un aéroport australien et vers une autre destination. Veillez donc bien à respecter cette règle si vous souhaitez voyager sans encombre en Australie avec cette exemption de visa.

 

Pendant quel délai peut-on réutiliser une autorisation ETA une fois obtenue :

Enfin, le dernier délai important à connaitre si vous faites une demande d’ETA pour l’Australie est la durée de validité de ce document officiel de voyage. En effet et comme c’est le cas pour de nombreuses autres autorisations de voyage électroniques, le dispositif ETA vous permet de réaliser plusieurs séjours sur le sol australien avec une seule et même autorisation, ce qui vous évite d’avoir à faire une nouvelle demande systématiquement.

Une fois que vous aurez obtenu votre autorisation ETA, vous pourrez donc l’utiliser pendant toute sa durée de validité soit pendant un délai total d’un an à partir de la date de sa délivrance. Pendant ce délai, vous aurez le droit d’entrer sur le territoire australien autant de fois que vous le souhaitez mais uniquement si vos séjours respectent les autres règles définies par ce dispositif que ce soit en terme de durée ou d’objet du séjour.

Bien entendu, il est également important qu’aucune des informations que vous avez mentionnées dans votre première demande d’ETA n’ait changé lors de la réutilisation de cette autorisation. En effet et si vous avez changé de passeport ou que certaines des réponses aux questions posées dans le questionnaire ne sont plus les mêmes, votre autorisation peut ne pas vous permettre de mener à bien votre nouveau voyage. Vous devrez dans ce cas effectuer une nouvelle demande d’ETA en ligne. Notez également ici que l’ETA ne se renouvelle pas automatiquement à la fin de son délai de validité.